Événements historiques

Asdrane, est un continent marqué par l’histoire. Ici, vous retrouverez une liste des événements historiques marquants du continent, qui ne sont pas présentés sur la page histoire.

Exploit de Tamkell « Bras de Fer » Dregonster

En 920, une bataille entre Behrol et Winefryae prend fin dans la ville de Hjalli, quand le général de la division Behrolienne, Emiliëm Van Lanster, est décapité par un guerrier Winehilde : Tamkell Dregonster dit « Bras de Fer ».

Alors que la bataille fait rage, Tamkell, un géant de deux mètres trente, combat en première ligne. Armé de sa hache, il perce les troupes ennemies, arrivant devant la tour de siège où se trouve le général behrolien. Cette tour de siège remplie d’archers, est un défi majeur pour les Winehilde, qui ne possèdent alors pas de catapulte. Tamkell, est blessé au bras droit, mais la ville est sur le point de flancher, il commence alors une ascension de la tour, qui restera gravée dans les mémoires. D’un seul bras, et à l’aide de sa hache, il se hisse en armure sur les trente mètres de hauteur qui le sépare du général. Une fois en haut, il décime la protection rapprochée du général Emiliëm. Il commence alors un combat contre le général, lui aussi un talentueux guerrier. Lors de cette bataille, il est dit que les soldats auraient arrêté de se battre, fixant tous le combat qui prenait place. Après une heure, Tamkell sort victorieux, brandissant la tête de son adversaire d’un cri de victoire.

La bataille d’Hjalli prit alors fin, grâce à la fureur d’un homme encore aujourd’hui, respecté par les Winehilde .

Illustration

La bataille de Hjalli

Aliëva Stratöm, Lucia Nemielle et la peste blanche.

Nous sommes en 540, en Behrol. La magicienne Aliëva Stratöm, met au point un sort dévastateur : La peste blanche. Déployé dans l’air, le sort qui n’affecte que les Asdraniens, agie comme une maladie, créant en quelque jours une pandémie qui prend place sur tout le continent, même en Behrol. Les symptômes ne trompent pas, la victime est d’abord prise lors des premiers jours de violents vomissements, et d’une forte faiblesse. Après trois jours, la peau du malade devient aussi blanche que la neige, crache du sang suite à des hémorragies internes, et finit par mourir.

Stratöm est fortement blâmée, incapable de contrôler son sort, elle emporte la moitié de la population Asdranienne. Par la suite, le manoir de Stratöm est mystérieusement rasé par une déflagration magique d’une puissance inouïe.

La peste blanche continuera d’agir, jusqu’à ce que le sort soit maîtrisé par une autre magicienne, Lucïa Nemielle, une prêtresse de Cirielle utilisant la magie curative, , qui deviendra par la suite une véritable légende.

Illustration

Aliëva Stratöm

Camelia Ion, Protectrice de la forêt.

La forêt de Maeloran, est un lieu qui fut longuement désiré par les puissances Asdraniennes. En 780, Behrol décide d’attaquer la forêt des Cerfuusen, pour prendre possession de ce haut lieu de la magie.

C’était sans compter sur Camelia Ion, une magicienne Cerfuusen, membre de l’assemblée. Lors de l’assaut de l’armée Behrolienne, elle mène l’armée. Protégée par un bouclier magique, elle traverse avec aisance les rangs de soldats Asdraniens, armé d’un sceptre tonerre. C’est la défaite la plus rapide de l’histoire Behrolienne, en seulement une heure, le général Behrolien lance le repli. Les engins de sièges sont détruits et les pertes sont énormes. Du côté Cerfuusen, on déplore seulement cinq morts, contre environ neuf cents de l’autre côté.

Après cette bataille, aucun pays n’osera attaquer les Cerfuusen. Camelia, toujours vivante de nos jours, voyage sur le continent, enseignant la magie élémentale à ceux qui ont le potentiel.

Illustration

Camelia Ion