La pègre

  • par

Il existe en Asdrane, deux groupes majeurs, versés dans la criminalité. Il s’agit de la Harpe Sanglante, et des Clercs Noirs.

La Harpe Sanglante

Basée en Solescia, la Harpe Sanglante est une organisation criminelle, qui prend ses racines dans un héritage noble et artistique. Toléré par la famille royale depuis des générations, le groupe est bien souvent sollicité par la noblesse, pour mener à bien divers types de contrats, allant d’assassinats, à des cambriolages de galerie d’art.

Le groupuscule, possède plusieurs bâtiments publics à Varandel, la capitale Solescienne, tel qu’un auditorium, un théâtre, huit tavernes, et plusieurs bordels.

•Fonctionnement interne

•Dirigeante

Le groupuscule, est dirigé par les femmes de la même famille depuis des générations : Les Hosmond. Quand une dirigeante décède, elle est remplacée par une femme de la famille. Aujourd’hui, l’organisation est dirigée par Marie Hosmond, qui mène la Harpe d’une main de fer.

Marie Hosmond

•Instructeurs

Le Harpe Sanglante forme elle-même ses membres, sauf les prostituées des bordels. Elle dispose donc de deux instructeurs, enseignant chacun un domaine précis.

 

Vivienne Melitel, enseigne la dance classique, la musique, ainsi que le chant. Cela permet aux groupes de proposer des représentations artistiques à faibles coûts, aussi bien pour les nobles dans l’auditorium avec les danseuses, que pour les pauvres avec les bardes des tavernes.

Une danseuse

Guillermo Abilio est le formateur des cambrioleurs et des assassins. Seul membre à avoir rejoint la Harpe Sanglante de l’extérieur, c’est un ancien acrobate et lanceur de couteaux dans un cirque, qui lors des voyages de la caravane, profitait de ses talents pour cambrioler des maisons. Surpris en train de cambrioler la maison Hosmond par Marie elle-même, il eut le choix de mourir, ou de rejoindre la Harpe. Depuis, il est forme les jeunes recrues, développant leur capacité physique pour en faire des assassins et cambrioleurs hors pair.

Guillermo

•Détail des activités

La Harpe Sanglante, est versée dans plusieurs activités lucratives. Premièrement, le domaine artistique. L’auditorium et le théâtre de Varandel, accueillent tous deux de nouveaux ballets et pièces chaque semaine. Les tavernes ne sont pas en reste, les bardes renouvelant leurs catalogues, eux aussi de façon hebdomadaire.

Viens ensuite les services à la personne. Un assassin de la harpe peut servir d’escorte à un marchand ou de protection rapproché pour un noble. Ils réalisent tout types de contrats, que ce soit le sabotage d’outils de travail, cambriolage pour récupérer des documents, des œuvres d’art, ou encore des objets de familles perdus aux jeux.